La revanche du Gringet : 3e volume Agrandir l'image

La revanche du Gringet : 3e volume

12,00 € TTC

860 Produits

le troisième volume de la série La part des anges 
LA REVANCHE DU GRINGET
roman policier 
par Jean-Marc Carité

256 p. 13x20.
ISBN 978-2-86819-766-5
prix public ttc : 12 euros
Au pied du Mont-Blanc, la pression foncière et immobilière met en danger une appellation locale.
Un affairiste sans scrupules tente par tous les moyens de racheter des vignes pour y construire des chalets de luxe.
Claire, l’assistante du lieutenant Lecoanet, est précisément allée faire les vendanges dans ce vignoble en peau de chagrin au cépage unique au monde : le Gringet.
Ce que Claire découvre nécessite la venue du lieutenant, spécialiste des missions délicates face à des situations explosives dans le milieu du vin.
D’autant que l’action se passe en partie lors de la très curieuse élection présidentielle de 2002.
Heureusement, il trouve sur place le renfort d’une belle députée européenne, pasionaria de la biodiversité…
Avec cette nouvelle enquête, le lieutenant Lecoanet, œnophile sensuel et gourmand, vous invite à la découverte de l’ampélographie, science magique des cépages.
Le Gringet est, à lui seul, un personnage de roman.
Avec cette série policière « la part des anges », Jean-Marc Carité, spécialiste du vin bio (naturellement !) depuis plus de 25 ans, observateur passionné, amusé (et parfois agacé) du monde du vin, nous fait pénétrer dans les secrets d’une profession où le rêve le dispute souvent au sordide. Dans la même collection déjà parus : Pourriture noble et vengeance tardive (élu meilleur roman mondial sur le vin en 2010) et Araignée rouge et cigogne noire (sélection Livres en vignes 2011).
une nouvelle série policière, dans les vignobles bio… la part des anges
En œnologie, la part des anges, représente l’évaporation d’alcool que subissent chaque année, et naturellement, les réserves de spiritueux… allégeant ainsi leur pourcentage en alcool (environ un pour cent par an) et la charge fiscale du vigneron… qui est aussi taxé sur ces stocks… Le fisc lui tolère une part “d’auto-consommation” et cette fameuse déperdition admise au bénéfice des anges… 
Cette subtile expression formule très exactement dans cette série des enquêtes policières du commandant Lecoanet la part de vérité qu’il faut laisser échapper de manière à livrer une conclusion “politiquement correcte”…
Le problème c’est que, lors de ces enquêtes, le commandant et sa divisionnaire préférée, se révèlent tout aussi “politiquement incorrects” qu’ils sont tous deux amateurs d’excellents vins (bio, évidemment !) et de tendre sensualité. 
Pour l’auteur, chaque enquête est l’occasion de confronter les “bio” et les “conventionnels”  et de comparer les méthodes et les philosophies de ces deux catégories de vignerons.
Déjà parus dans la même série : 
Pourriture noble et vengeance tardive (élu meilleur roman mondial sur le vin par les Gourmand Awards 2010)
Araignée rouge et cigogne noire (sélection Livres en vignes 2011)

3 autres produits dans la même catégorie :